Moukhtar Abliazov, un bankster en liberté : Abliazov

Moukhtar Abliazov est né le 16 Mai 1963 dans le village de Galkino dans le sud du Kazakhstan. Il a ensuite fait des études à l’institut de physique et technologie de Moscou qu’il a quitté pour se lancer dans la vie active.En 1993, Moukhtar Abliazov fonde « Astana Holdings » dont les activités couvrent un large spectre allant de la production de sel au secteur bancaire, en passant par l’industrie automobile.

En juillet 1997, M. Abliazov devient le président de la société « Kazakhstan Electricity Grid Operating Company » (KEGOC), un monopole étatique qui fournit l’électricité dans le pays.

Entre 1998 et 1999, Moukhtar Abliazov devient le ministre de l’énergie, de l’industrie et du commerce au Kazakhstan.

C’est aussi en 1998 qu’il crée un fond d’investissement qui va par la suite acquérir 100% des actions de la banque TuranAlem (qui deviendra la BTA bank en 2008) pour la somme de 72 millions de dollars.

En 1999, une affaire pénale est intentée contre Abliazov. Il est accusé d’abus de pouvoir, détournement de fonds et évasion fiscale durant son mandat en tant que ministre de l’énergie.

Moukhtar Abliazov est arrêté le 27 mars 2002 par la police financière pour abus de pouvoir pendant son mandat en tant que Président du conseil de surveillance de l’entreprise publique KEGOC. Malgré cela, il réussit à transférer la quasi-totalité de ses actions de la banque TuranAlem à son partenaire Erzhan Tatishev.

En Mai 2003, Moukhtar Abliazov est libéré mais à la condition qu’il cesse toutes ses activités politiques. M. Abliazov annonce alors qu’il cesse son activité dans le parti DCK pour retourner dans le monde des affaires. Il quitte par la suite le Kazakhstan pour Moscou en Russie et se lance dans l’immobilier.

Pour sauver la banque TuranAlem (BTA bank) d’un naufrage imminent lors de la crise financière, la société Samruk-Kazyna prend en le contrôle. Moukhtar Abliazov quitte son rôle de PDG et fuit le Kazakhstan. Au même moment, le bureau du procureur général du Kazakhstan a engagé une procédure contre les anciens dirigeants de BTA incluant Moukhtar Abliazov, les accusant de détournement de biens et création d’un groupe criminel organisé.

Durant la période 2005-2008, les anciens dirigeants de la BTA ont détourné 6 milliards de dollars de la banque. Parmi les anciens dirigeants, douze d’entre eux ont été condamnés à des peines de prison allant de 2 à 8 ans, et des mandats d’arrêt ont été émis pour les autres membres de la direction, y compris Moukhtar Abliazov.

Lire le procès contre Moukhtar Abliazov en Grande-Bretagne

Comments are closed.