Bernard Madoff, le plus célèbre Bankster du monde

Vous avez certainement entendu parler au moins une fois du tristement célèbre Bernard Madoff, le plus connu des Banksters au monde. En effet sa compagnie la « Bernard L.Madoff Investment Securities LLC », fut à la base d’une escroquerie ayant causé le plus grand scandale financier mondial. Le gouffre financier issu d’un tel désastre est tellement énorme qu’on en vient à se demander comment cet homme d’affaire a pu monter une telle fraude.

La société Madoff, un empire impressionnant bâti sur un château fictif

Bernard Madoff est le patron d’une entreprise spécialisée dans les services financiers qu’il créa en 1960, à tout juste 22ans. Sa société était très active au Wall Street ainsi qu’à la National Association of Securities Dealers. Les succès de son entreprise le portèrent en 2008 à la tête de plusieurs propriétés à New York, Roslyn, Montuake ainsi qu’à Manhattan. Ces dernières s’évaluaient à plusieurs millions de dollars. Le Bankster avait de luxueuses résidences en Floride et en France, notamment sur la côte d’azur.
Madoff se servit de sa renommée pour opérer une escroquerie sans précédent dans le secteur des finances. Sa ruse financière consistait à mettre en place un fond d’investissement spéculatif qu’il maniait dans un secret absolu par le biais d’une société parallèle créée de toute pièce pour la circonstance. Ainsi, ce fond lui permettait de gérer à sa guise, les placements d’une vingtaine de clients, ces derniers s’évaluant à environ 17 milliards de dollars. Il accordait même à ses placements privilégiés, des taux d’intérêts inédits allant jusqu’à 17%/an. Parmi ces clients ayant tous des fortunes impressionnantes, figuraient notamment desbanques françaises comme Natixis, Credit agricole, Société Générale et BNP Paribas.

La chute du système Madoff

A la longue, la combine de Madoff a fini par lui occasionner des manques énormes à gagner. Pour faire face à cette perte et éviter la chute de son empire, Bernard Madoff eut l’ingénieuse idée de mettre sur pied le système de Ponzi  reposant essentiellement sur le bluff financier. En effet, continuant à mentir sur les performances financières de sa boîte, il assurait les intérêts de ses premiers investisseurs en puisant dans les réserves des placements investis par ses derniers clients. Cependant, le déclin des marchés financiers suite à la crise de 2008, a précipité certains de ses clients à retirer leurs avoirs. Ceci entraina l’effondrement de son système financier fragile. Vers la fin de l’année 2008, sous la pression de ses clients, il devait alimenter près de 7 milliards de demandes de retrait alors que ses avoirs en banque ne faisaient qu’à peine 1 miliard. Sa ruse fut découverte et les actifs financiers de son fonds étaient en grande partie fictifs. Ils étaient évalués à 50 milliards de dollars US.
Après avoir reconnu et accepté l’escroquerie dont il était l’auteur, il fut arrêté par la police fédérale et des poursuites furent engagées contre lui. Sa société a été liquidée par la suite, mais ses créanciers n’ont été que très faiblement remboursés. Après plusieurs rebondissements dans l’affaire, Madoff fut condamné le 29 juin 2009 à 150 ans de prison ferme.

Comments are closed.